Un partenariat innovant entre le Cégep de Victoriaville et la Villa Saint-Georges

19 Déc 2019

Le Cégep de Victoriaville était de passage à la Villa Saint-Georges cet après-midi pour souligner une récente collaboration développée entre le programme Techniques d’éducation spécialisée et la résidence pour personnes aînées.

Les 43 élèves inscrits au cours Intervenir auprès des personnes aînées en perte d’autonomie et problématiques associées ont eu le privilège d’être en contact direct avec les résidentes et les résidents à raison de trois heures par semaine, et ce, pendant toute la session. « C’est ce que l’on appelle de la pédagogie expérientielle », a mentionné Krystell Perreault, enseignante en éducation spécialisée et aussi responsable du projet. « Ce type de pédagogie vise le développement de compétences concrètes et ancrées chez nos élèves », ajoute-t-elle.

Au cours des quinze dernières semaines, les élèves ont réalisé différentes animations auprès des résidentes et des résidents autonomes ainsi que des personnes aînées en perte d’autonomie. Parmi celles-ci, des activités de réminiscence, de discussions, de chant, de danse et de conditionnement physique qui visaient à développer ou maintenir l’un ou l’autre des aspects affectif, cognitif, social, physique ou spirituel. Toutes ces activités ont permis aux élèves de mieux connaître la clientèle des personnes aînées, de comprendre l’importance d’adapter leur approche aux particularités de chacun et surtout de mettre en pratique des interventions empreintes de respect et d’humanité.

Pour Mariannick Paris, directrice adjointe des études, cette collaboration est positive à bien des égards. « La direction de la Villa Saint-Georges a fait preuve d’une grande générosité en acceptant d’accueillir chez elle tous ces élèves. Ces derniers ont certainement apporté beaucoup aux personnes aînées, mais l’inverse est sans doute aussi vrai. C’est ce partage entre le passé et le futur qui rend ce partenariat unique et porteur », a-t-elle tenu à mentionner.

Le Cégep souhaite que l’expérience puisse être renouvelée l’an prochain.