L’Exercice des couvertures : un moment de partage

8 Mai 2019

En mars et en avril dernier, une centaine d’élèves inscrits à la technique d’éducation spécialisée, en sciences humaines et au programme langues et interculturel ont participé à l’Exercice des Couvertures. Depuis 1997, l’Exercice des Couvertures (Blanket Exercice) est présenté partout à travers le Canada. Ayant pour but de sensibiliser les participants aux réalités des communautés autochtones du Canada, cet exercice fait vivre, en l’espace d’une heure, la majorité des grands changements historiques, politiques et sociaux qui teintent l’histoire des autochtones. 

En collaboration avec le Centre d’Innovation sociale en Agriculture du Cégep de Victoraiville (CISA), deux enseignants, Jacques Langelier (sociologie) et Lyne Houde (langues et interculturel), ont intégré cet exercice dans le cadre de leur cours.

« À force de vouloir les voir adopter [dans] notre culture on les a coupés de leurs racines et un arbre sans racine ne peut pas grandir de façon adéquate ». Jessica Fréchette, étudiante en TES.

« Ce merveilleux exercice de décentration culturelle a rendu beaucoup plus concrète, aux yeux de mes élèves, une partie de l’histoire de notre pays dont plusieurs n’avaient réalisé ni l’ampleur, ni la gravité, ni même les répercussions sur le plan humain. » Lyne Houde, enseignante.

Cet exercice confronte les perceptions qu’ont les participants au sujet des communautés autochtones avec des réalités historiques et certains témoignages poignants. Dans une optique de sensibilisation, cette activité est, sans doute, un incontournable.

Merci au Centre d’innovation sociale en agriculture du Cégep de Victoriaville (CISA) pour son soutien et aux enseignants pour leur ouverture!

Geneviève Beaulieu,
Enseignante en psychologie
Département des sciences humaines du Cégep de Victorivaille et collaboratrice au CISA