Les élèves de Technologie de l’électronique industrielle en très forte demande

22 Oct 2019

Le 30 septembre se tenait le deuxième Salon des stages et du placement en Technologie de l’électronique industrielle. Treize employeurs ont eu l’occasion de rencontrer les quelque cinquante élèves du programme afin de présenter leur entreprise ainsi que les possibilités de stages et d’emplois dans leur domaine d’études. Ils ont également eu l’occasion de rencontrer plusieurs des enseignants du programme.

Initiée par Dave Marcoux, enseignant et coordonnateur de stages au programme l’année dernière, cette activité prend tout son sens dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre où chaque employeur doit, à sa façon, se rendre attractif pour les stagiaires et les futurs élèves diplômés. Tous ont été enchantés des rencontres faites ce soir-là et plusieurs ont déjà confirmé leur intérêt pour un prochain salon.

Par ailleurs, le Cégep de Victoriaville a profité de l’événement pour souligner les 20 ans de la formule Alternance travail-études implantée en 1999 par le coordonnateur du programme de l’époque, monsieur Jules Chagnon. Au cours de toutes ces années, l’ATE a permis à 450 élèves de trouver un stage selon monsieur Alain de Billy qui a été coordonnateur de stage pendant plus de onze ans au département.

Le programme Technologie de l’électronique industrielle est un diplôme d’études collégiales de trois ans et il prévoit deux stages rémunérés de douze semaines au cours du parcours scolaire. Mentionnons que les élèves peuvent cumuler un revenu d’environ 17 000 $ au terme de leurs stages.

Les personnes intéressées à en savoir plus sur le programme et à visiter le Centre intégré de formation et d’innovation technologique sont invitées à la journée portes ouvertes du Cégep de Victoriaville qui aura lieu le samedi 23 novembre entre 9 h et 15 h 30.