La contribution du député Roch Gardner reconnue 

4 Fév 2020

C’est le 3 février dernier que le Cégep de Victoriaville, dans le cadre de son 50e anniversaire, a nommé sa salle de réunion principale en l’honneur de monsieur Roch Gardner, député d’Arthabaska au moment de la création de l’institution en 1969. La cérémonie s’est déroulée en présence de monsieur Gardner, de sa famille ainsi que de plusieurs membres du conseil d’administration et de la direction du Cégep de Victoriaville.

« C’est un honneur pour nous de reconnaître l’importante contribution de monsieur Gardner à titre de leader politique dans la revendication de l’implantation d’un cégep à Victoriaville. C’est grâce à lui et à tous ceux qui se sont mobilisés à l’époque en faveur de l’éducation publique que des milliers d’élèves ont, et ce, depuis 50 ans, accès à un établissement d’enseignement supérieur dans la région », a déclaré Denis Deschamps, directeur général du Cégep de Victoriaville.

L’obtention d’un Cégep, un dossier marquant pour le député Gardner
Roch Gardner vient d’une famille nombreuse et impliquée dans la vie politique régionale. Comme ses frères, il fait des études et fréquente le Collège des frères du Sacré-Cœur de Victoriaville avant d’entamer quelques formations universitaires. Après avoir envisagé divers domaines d’activités, il choisit finalement l’enseignement. Parallèlement, il s’engage en politique. Militant au sein de l’Union nationale menée par Daniel Johnson (père), il devient candidat pour l’élection générale de 1966. À la surprise générale, l’Union nationale remporte cette élection et de manière tout aussi étonnante, Roch Gardner, alors âgé de 27 ans, profite de la vague et est élu député. Il le sera de juin 1966 à avril 1970 et c’est au cours de cette même période que le réseau des cégeps sera créé, en 1967.

L’obtention d’un cégep pour Victoriaville sera l’un de ses dossiers les plus marquants surtout que les premières analyses avantageaient plutôt Drummondville. Avec l’aide du frère Roland Henry, directeur du Collège des frères du Sacré-Cœur et de partenaires civils très actifs, le député Gardner parvient à convaincre le premier ministre. Le Cégep de Victoriaville sera officiellement créé en 1969.

« Je suis très heureux d’avoir été le promoteur du Cégep. Je voulais bâtir quelque chose avec les gens de la région et de constater que le Cégep, 50 ans plus tard, existe encore, innove et progresse est une source de fierté pour moi et devrait l’être pour toute la population de Victoriaville et sa région », a mentionné monsieur Roch Gardner. « Que l’on nomme une salle en mon nom, de mon vivant, m’émeut beaucoup et je remercie le Cégep pour ça », a-t-il tenu à ajouter.

Vignette : Denis Deschamps, Roch Gardner et Guillaume Jolicoeur (Association étudiante)