Du sport électronique maintenant offert aux élèves du Cégep de Victoriaville

21 Fév 2019

Les amateurs de jeux vidéo qui étudient au Cégep de Victoriaville peuvent, depuis le début de la session d’hiver 2019, compter sur une nouvelle offre d’activité parascolaire et devenir membre des Atlas, un club de sport électronique.

C’est le Service socioculturel qui supervise et coordonne les activités du Club. Au même titre que les élèves athlètes Vulkins, les membres des équipes Atlas bénéficient d’un encadrement qui leur permet de mieux concilier leurs objectifs scolaires et leur passion pour les jeux électroniques.

Un des objectifs avec la création d’un club de sport électronique est de regrouper les passionnés de jeux vidéo pour briser l’isolement des jeunes et favoriser leur socialisation et l’adoption de saines habitudes de vie. Les jeunes qui pratiquent étant habituellement portés à interagir avec leurs pairs uniquement derrière un écran.

 « Le e-sport est de plus en plus populaire et l’encadrement offert par le Cégep permet aux élèves de pratiquer cette activité en proposant un modèle qui contribue à leur bien-être général. C’est aussi une motivation pour les élèves qui doivent avoir réussi 50 % de leur cours et pratiquer minimalement 3 heures d’activité physique supervisée par semaine », explique Geneviève Garneau, conseillère à la vie étudiante pour le Service socioculturel.

Le Club est divisé en 5 équipes qui s’entraînent spécifiquement pour l’un des 3 jeux disponibles (Overwatch, League of Legends et Rocket Leagues). Au total, les équipes Atlas regroupent 22 joueurs supervisés par l’entraîneur Frédérik Taleb, un enseignant du Cégep, et ils pratiquent en groupe 3 heures par semaine.

Sur la photo : une partie des membres du Club Atlas en compagnie de leur entraîneur Frédérik Taleb.