10 ans de transfert et de recherche en agriculture biologique

30 Jan 2020

Le Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) du Cégep de Victoriaville célèbre cette année son 10e anniversaire. Il organise d’ailleurs un grand banquet bio qui se tiendra le 18 février, en marge du colloque Bio pour tous, pour souligner cet anniversaire et soutenir ses travaux en sélection végétale.

La sélection végétale en grains biologiques permet de développer des variétés plus résistantes sans recourir au génie génétique qui n’est pas autorisé en production biologique. C’est un enjeu primordial pour le développement à long terme de l’agriculture biologique au Québec. Le CETAB+, avec sa trentaine de professionnels, a développé l’expertise nécessaire dans ce domaine et souhaite apporter sa contribution. Le banquet bio, animé par le comédien Pierre-Luc Houde, permettra ainsi de soutenir les travaux dans le but de pérenniser la production biologique de grandes cultures ici au Québec en développant de nouvelles variétés de céréales.

Depuis 10 ans, le CETAB+ œuvre quotidiennement à former et soutenir les agriculteurs bio ou en transition vers l’agriculture biologique. « Le CETAB+ contribue à la prospérité des entreprises du secteur et favorise la mise en place de systèmes agroalimentaires de proximité bénéfiques pour les entreprises et la société », souligne Jean Duval, coordonnateur du CETAB+. La recherche, le service-conseil et la diffusion d’information sont les trois piliers de l’intervention du centre collégial. Le colloque Bio pour tous, tradition annuelle depuis 2015, contribue directement à cette mission en apportant aux participants une synthèse des dernières avancées technologiques et des meilleures pratiques dans le secteur.

Le CETAB+ travaille également à nourrir l’enseignement dispensé à l’Institut national d’agriculture biologique (INAB), ses créneaux d’expertise convenant parfaitement aux quatre profils de formation du programme Gestion et technologies d’entreprise agricole. « L’apport de la recherche pour le développement et la crédibilité de l’INAB est inestimable, ça fait de nous le plus grand centre de référence en agriculture biologique au Canada », ajoute Normand Poniewiera, directeur de l’INAB.

Le 6e colloque Bio pour tous, qui se tiendra les 18 et 19 février prochains à l’Hôtel Le Victorin, abordera d’ailleurs principalement les thématiques des grandes cultures et de l’horticulture fruitière biologiques. Les contenus sont développés en collaboration avec des partenaires experts dans leur domaine : le Club Bio+, le Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA), l’Association des producteurs de fraises et framboises du Québec et Cultur’Innov. Les détails de la programmation du Colloque sont disponibles au https://bio.cetab.org/colloque2020. Il est également possible d’y faire l’achat de places pour le banquet bio au coût de 140 $ le couvert, incluant 4 services bio et local.

Vignette : Une partie de l’équipe responsable de l’organisation du colloque Bio pour tous.