Créneaux d’expertise (ébénisterie et agriculture)

Le Cégep de Victoriaville offre une gamme complète de formation dans des domaines très variés. Il a toutefois développé au fil du temps de l’expertise dans deux créneaux particuliers, l’ébénisterie et l’agriculture.

Ébénisterie

Dans le domaine de l’ébénisterie, le Cégep de Victoriaville est reconnu aux niveaux national et international pour la qualité de sa formation. Le cégep est le site de l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie, laquelle inclut deux établissements (un à Victoriaville et un à Montréal).

Programmes d’enseignement en ébénisterie :

  • Diplôme d’études collégiales (DEC) en Techniques du meuble et d’ébénisterie. Un programme de 1 950 heures, incluant un stage en entreprise. Deux stages en alternance travail-études peuvent également réalisés par les élèves. 
  • Diplôme d’études professionnelles (DEP) en Ébénisterie. Un programme de 1 650 heures de cours, incluant un stage en entreprise.
  • Diplôme d’études professionnelles (DEP) en Finition de meubles. Un programme de spécialisation qui peut notamment être suivi après le DEP en ébénisterie. Il est d’une durée de 900 heures, incluant un stage en entreprise. Offert en entrée continue, sortie variable. 
  • Diplôme d’études professionnelles (DEP) en Rembourrage. Un programme de spécialisation qui peut notamment être suivi après le DEP en ébénisterie. Il est d’une durée de 900 heures, incluant un stage en entreprise. Offert en entrée continue et sortie variable.
  • Attestation d’études collégiales (AEC) en Techniques d’ébénisterie. Un programme de 1 170 heures de cours en classe et en atelier, offert aux adultes qui désirent une formation en ébénisterie.

De plus, le Cégep peut compter sur l’expertise d’une centre de référence pour les entreprises québécoises du bois et de l’ameublement : INOVEM, un centre de recherche et de transfert technologique (CCTT) dans le secteur du meuble et de la transformation du bois. INOVEM est la référence au niveau provincial dans le secteur de la transformation du bois et des produits finis.

Pour en connaître plus sur nos services aux entreprises dans le domaine du bois et de l’ébénisterie, télécharger notre dépliant.

Agriculture

Le Cégep de Victoriaville exerce un leadership national dans l’enseignement des technologies de production et de gestion agricoles ainsi que dans le domaine des services aux producteurs par l’intermédiaire de services de recherche appliquée, de formation et d’assistance technique. La spécialité de notre collège est l’agriculture biologique.

En ce qui touche le perfectionnement, le Service de la formation continue du Cégep de Victoriaville offre plusieurs programmes à l’intention des adultes, notamment un programme d’études de 765 heures conduisant à une attestation d’études collégiales en Gestion d’entreprise agricole. Par ailleurs, à chaque année, entre 20 et 25 cours de perfectionnement destinés aux producteurs agricoles de la région sont offerts.

Pour ses programmes en agriculture, le Cégep de Victoriaville dispose d’une ferme-école incluant un site de production maraichère diversifiée et un verger de production de pommes biologique, d’un atelier de mécanique agricole, de serres en production horticole biologique et d’un incubateur d’entreprises de production agricole ou agroalimentaire. Pour assurer la coordination de ses services de formation, de recherche et de transfert technologique dans le secteur agricole, le Cégep de Victoriaville a mis sur pied en 2018 l’Institut national d’agriculture biologique (INAB).

Programmes d’études en agriculture :

Le Cégep collabore aussi avec plusieurs organisations de la région pour offrir du perfectionnement et des formations adaptés aux besoins des agriculteurs et agricultrices.

En regard de la recherche et de l’assistance technique en agriculture, le Cégep peut compter sur deux centres de transfert technologique reconnus à l’échelle nationale et internationale: