Environnement et Développement durable

Présentation

Le Cégep de Victoriaville est fier d’être reconnu depuis 2004 en tant qu’établissement vert Brundtland.

Qu’est-ce qu’un établissement vert Brundtland?

Un établissement vert Brundtland (ÉVB) est un établissement où l’on pose des gestes concrets et continus pour un monde écologique, pacifique, solidaire et démocratique.

Un établissement vert valorise la conservation des ressources en réalisant des projets de réduction, de réemploi, de récupération et de recyclage. Un établissement Brundtland valorise les actions de démocratie, de partage, de coopération, d’équité, de solidarité, de respect, de paix, de droits humains, etc.

Le statut d’ÉVB reconnaît donc les efforts réalisés quotidiennement par les établissements qui l’ont obtenu; efforts qui doivent être soutenus, puisque le statut doit être renouvelé à chaque année.

Qu’est-ce qui se passe au Cégep de Victoriaville?

  • Certification monarque pour différents événements
  • Récolte de compost
  • Certification Écolabo
  • Bourse Santé urbaine
  • Stages à l’international
  • Présence de différents groupes étudiants actifs dans le milieu (Comité d’écologie et d’actions sociales, LGBT+, etc.)
  • Friperie
  • Freego (Frigo communautaire)
  • Et plusieurs autres

Le Cégep fait place à plusieurs autres projets et actions de long terme et/ou ponctuelles en lien avec le développement durable dans le but d’offrir aux étudiantes et aux étudiants un environnement sain et respectueux des valeurs de développement durable.

Capsule 1 – Levons nos bouteilles et nos pains!

Pourquoi ne pas faire une bonne action en jetant vos goupilles, bouchons de bières et attaches à pain au Cégep! Saviez-vous que le Cégep de Victoriaville est un des nombreux points de dépôts existants à Victoriaville qui permet la récolte de ces articles recyclables.

En les jetant dans le contenant approprié à la Salle de regroupement, vous participez à la campagne de financement de la Fondation À Notre Santé de l’Hôpital HDA.

Depuis 2002, la campagne Cueillette sélective a pour mission de détourner des sites d’enfouissement des produits recyclables tout en aidant les services de pédiatrie de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska. Cette campagne a permis d’amasser près de 25 000 $ jusqu’à maintenant et d’offrir différents équipements pour la pédiatrie et le centre-naissance famille.

Cette année, la cueillette servira à offrir un soutien aux familles qui ont à surmonter l’épreuve difficile de la perte d’un petit ange parti trop tôt.

Capsule 2 – Prépare-toi, le 22 mars, on fête l’eau!

Savais-tu que le 22 mars est la Journée mondiale de l’eau? La Terre est recouverte de 70 % d’eau, mais environ seulement 2,5 % de cette eau est potable et encore un plus faible pourcentage est disponible à la consommation humaine. On estime que chaque Québécois consomme quotidiennement plus de 400 litres d’eau potable.

C’est difficile de consommer moins d’eau! C’est vrai que changer nos habitudes de vie c’est difficile, mais les Français consomment en moyenne moins de 150 litres d’eau par jour… oups!

Oui! L’eau est une ressource renouvelable, mais lorsqu’on l’utilise dans nos activités quotidiennes, que ce soit pour se laver, brosser nos dents, laver la vaisselle, faire pipi, etc., on laisse dans l’eau des déchets et des composantes qui sont parfois rejetés dans l’environnement. Donc, plus on consomme l’eau, plus on la pollue et plus il coûte cher par la suite de la traiter pour qu’elle nous revienne potable… sans compter aussi tous les impacts sur les milieux aquatiques.

Voici quelques actions simples à réaliser pour économiser de l’eau :

  • Ferme l’eau lorsque tu te savonnes sous la douche – Cinq minutes sous la douche consomment environ 80 litres d’eau.
  • Bois l’eau du robinet – 1 litre d’eau embouteillée utiliserait la quantité double pour être produit, sans compter les conséquences de la bouteille en plastique elle-même.
  • Laisse un pichet d’eau au réfrigérateur – Pourquoi laisser couler inutilement de l’eau le temps qu’elle refroidisse ? Le pichet d’eau permet aussi de laisser évaporer le chlore dont certaines personnes n’aiment pas le goût.
  • Achète des produits cultivés écologiquement – Cette habitude permet de diminuer la quantité de pesticides et autres produits nocifs utilisés lors de certaines cultures conventionnelles.
  • Pense à ce que tu rejettes dans le lavabo et les toilettes, est-ce bon pour l’environnement?

Pour information :
Mélissa Pilon, enseignante en biologie
Local E-311
Tél. : 819 758-6401, poste 2834
pilon.melissa@cegepvicto.ca