Vous êtes ici : Accueil > Pour les parents > Aider à l'arrivée du Cégep

Aider à l'arrivée du Cégep

S'inscrire dans le bon programme

Rat de laboratoire 01Un « bon programme d'études » est un programme qui correspond aux intérêts de votre jeune, à ses valeurs, à ses aptitudes et dans lequel il aura le goût de s'investir et de mettre les efforts pour réussir. La poursuite de rêves réalistes reste la meilleure source de motivation et la meilleure garantie d'obtention d'un diplôme.

Il faut savoir que plusieurs programmes peuvent amener votre jeune à se réaliser pleinement sur le plan professionnel. Rares sont les gens qui cultivent un seul intérêt et rares sont ceux qui occuperont un seul emploi au cours de leur vie. Il ne s'agit donc pas pour votre jeune de s'inscrire dans LE bon programme, mais dans UN bon programme.

Plusieurs facteurs peuvent nuire au choix d'« un bon programme » : le large éventail de professions actuelles, le manque de connaissance de soi, l'attrait pour des professions plus connues ou bien rémunérées, l'influence des parents ou des amis, etc.

En tant que parents, l'approche à privilégier serait de reconnaître que le choix d'un programme est une décision difficile à prendre, surtout à l'âge du collégial et dans le contexte actuel. Peut-être avez-vous déjà vous-même remis en question votre choix de carrière? Peut-être exercez-vous un métier différent de celui que vous envisagiez à 16 ans? Peut-être n'avez-vous jamais exercé le métier dont vous rêviez? N'hésitez pas à partager vos réflexions avec votre jeune! Vous avez aussi une connaissance de votre jeune (forces, intérêts, valeurs, faiblesses) qui pourra l'aider à choisir un programme qui lui correspond bien.

« S'inscrire dans le bon programme » est une grande décision à prendre pour votre jeune. Elle nécessite un important travail de réflexion et de recherche d'informations dans lequel vous pouvez jouer un rôle précieux. Les journées « Portes ouvertes », les conseillers d'orientation, les professionnels en milieu de travail, les sites Internet des cégeps sont de bons outils.

Gérer son temps

L'horaire d'un étudiant au collégial compte en moyenne 25 heures de cours par semaine. (Exemple d'horaire au collégial) Pour toute heure de cours, environ une heure de travail doit être effectuée hors des cours pour les travaux, la lecture et la préparation aux examens. Ce nombre peut varier en fonction des forces et des difficultés de votre jeune dans certaines disciplines et du moment de la session.

Une erreur fréquente du nouveau cégépien consiste à conserver les comportements du secondaire, qui lui permettaient de réussir sans trop faire de travaux à l'extérieur des cours. Ce n'est pas pour rien que le collégial fait partie de l'enseignement supérieur : les exigences y sont nettement plus élevées.
Pour gérer son temps, votre jeune devra jongler avec l'ensemble des facettes de sa nouvelle vie :

  • les heures de cours;
  • les heures pour les travaux et la préparation d'examens;
  • les heures qu'il choisira de consacrer au travail rémunéré;
  • les heures passées dans les activités parascolaires (sport, activités culturelles, etc.);
  • les heures accordées aux amis et aux amours;
  • et les heures pour le sommeil!

Alors, comme parent, vous pouvez :

  • aider votre jeune à s'organiser en regardant avec lui l'allure que prendra l'horaire d'une semaine type.

Mener une vie saine et équilibrée

Au-delà de sa mission d'enseignement, le Cégep de Victoriaville, par ses multiples activités, offre un milieu de vie fantastique, riche et stimulant.
Les années au cégep sont une période unique où votre jeune pourra se développer comme personne en plus d'acquérir une formation. L'implication dans les activités parascolaires apporte plusieurs avantages :

  • le jeune développe différents aspects de sa personnalité;
  • le jeune tisse des liens sociaux;
  • le collège devient un milieu de vie significatif où le jeune a plaisir à s'investir.

Des recherches récentes prouvent clairement que l'engagement dans les activités parascolaires et la pratique régulière d'activités physiques favorisent la persévérance dans les études.

Alors, comme parent, vous pouvez :

  • prendre connaissance des différentes activités parascolaires possibles (lien);
  • encourager votre jeune à s'impliquer;
  • inviter votre jeune à mener une vie riche mais équilibrée !

De plus, le Cégep offre des services d'aide et d'accompagnement aux étudiants qui éprouvent des problèmes de santé ou des difficultés d'ordre psychologique. Les étudiants peuvent en tout temps, du lundi au vendredi, rencontrer notre « travailleuse de corridor », Sonia Hébert. Le service est confidentiel et gratuit.

Vous pouvez consulter la section du site intitulée «Santé et relation d'aide».

Abandonner un cours?

Dans les premières semaines, plusieurs étudiants peuvent être tentés de laisser tomber des cours. La date limite d'abandon de cours est à la quatrième semaine de la session.

Avant de procéder, votre jeune pourra trouver conseil auprès de l'aide pédagogique individuelle (API) responsable de son programme d'études pour évaluer les impacts d'une telle décision sur son cheminement scolaire (rallongement de la formation, cours d'été, etc.) et, par le fait même, vérifier si des alternatives sont possibles.

Tous les cours abandonnés après la date officielle recevront la mention d'échec sur le bulletin de l'étudiant et seront comptabilisés dans la cote de rendement au collégial (cote R), même si le ou les cours sont repris et réussis.

Alors, comme parent, vous pouvez:

  • si votre jeune exprime l'intention d'abandonner un cours, l'encourager à aller consulter son aide pédagogique individuelle (API).
Soyez à l'affût ! Exemple d'infolettre
Cégep de Victoriaville
475, rue Notre-Dame Est
Victoriaville (Québec) G6P 4B3

Téléphone : 819 758-6401

Courriel : information @ cgpvicto.qc.ca
Site web : www.cgpvicto.qc.ca

Date d'impression : mercredi 13 décembre 2017
© Cégep de Victoriaville 2010 - 2017  |  Plan du site  |  Confidentialité  |  Réalisation Vertisoft Partager cette page