Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Communiqués de presse > Une sixième Simulation de l'Assemblée générale des Nations Unies 22 avril 2013

Une sixième Simulation de l'Assemblée générale des Nations Unies

SAGNU 2013Victoriaville, le 22 avril 2013 - Pour une 6e année, les élèves du programme de sciences humaines du cégep de Victoriaville prendront part à une Simulation de l'Assemblée générale des Nations Unies (SAGNU) qui se tiendra le 5 mai prochain. Cette année, la dimension environnementale de l'événement risque d'occuper une plus grande place puisque le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, a accepté la présidence d'honneur de l'événement.


La participation du ministre, tant à la conférence de presse qu'à l'évènement même, ajoutera aux connaissances des élèves dans leur apprentissage du concept de développement durable et donnera le ton aux travaux des délégués de la SAGNU. En effet, comme tous les sujets traités dans les différentes commissions ont une dimension environnementale et que plusieurs travaux menés par les élèves en sciences humaines ont le développement durable comme objet, les propos du ministre auront une incidence directe auprès des participantes et des participants.

Ainsi, pour une sixième année, les cégépiennes et les cégépiens participeront à un jeu de rôles qui leur permettra d'entrevoir et de mieux comprendre les relations entre les différentes nations. Ce contexte les exposera au jeu réciproque des préoccupations culturelles, environnementales et des motivations politiques qui ont une influence directe sur les relations entre les différentes délégations des pays.

Concrètement, les élèves de cinq groupes du cours Régimes et vie politique se sont vu attribuer un pays au mois de janvier et ont effectué sous supervision des recherches pour mieux connaître les politiques intérieures et extérieures de ce pays. Le représenter lors de la SAGNU est donc le point culminant de la session et il vise à permettre aux élèves d'acquérir des compétences en ce qui concerne la recherche, la rédaction, l'argumentation, la préparation pour les débats (formels et spontanés), le lobbying, la négociation et l'art du compromis dans le cadre d'un rassemblement formel d'une organisation internationale.

Pour Jean-François Léonard, qui coordonne l'événement depuis ses débuts, la SAGNU s'avère être une expérience de communication des plus enrichissantes et très importante dans la formation des élèves. « En plus d'effectuer les recherches nécessaires et de rédiger un rapport, les participantes et les participants doivent défendre les intérêts de leur pays et faire face aux différents rebondissements qui peuvent avoir lieu en Assemblée générale, mais aussi en commissions. C'est ça qui est intéressant avec la SAGNU! », a-t-il tenu à souligner. Mentionnons que cette activité pédagogique fait intervenir plusieurs disciplines de sciences humaines dont la psychologie, la philosophie, la géographie et la sociologie.

Le public est invité à assister à l'Assemblée générale qui se tiendra de 8 h 30 à 9 h 30 le matin et de 14 h à 16 h 30 en après-midi à la bibliothèque du Cégep. Le public est également invité à assister aux travaux des cinq commissions dont il sera question : le Conseil de sécurité, les revendications autochtones et l'environnement, l'endettement public, les politiques d'austérité, la démocratie et les mouvements sociaux (Indignés), ainsi que la condition féminine et l'organisation internationale du travail.

Les inscriptions officielles à l'activité ne sont pas encore terminées, mais les organisateurs s'attendent à la participation de 125 élèves, dont 6 du cégep de Thetford-Mines et 26 du collège Laflèche de Trois-Rivières. Notons que le cégep de Thetford-Mines collabore à l'événement depuis 2008. Roxane Tardif qui est enseignante en politique dans ce Cégep fait d'ailleurs partie du comité organisateur.

Il est à noter qu'en plus de leurs cours théoriques de familiarisation avec la politique et la réalisation de leur rapport relatif au pays représenté, les élèves ont bénéficié de formations reliées à la diplomatie et de formations spécifiques sur les sujets traités par les commissions, lesquelles furent dispensées par des équipes formées d'élèves de deuxième année inscrits au cours Actualités politiques internationales.

Jean-François Léonard souhaite la récurrence de la SAGNU chaque année. « C'est un événement pédagogique d'une grande valeur! », a-t-il conclu. Il espère même augmenter le nombre de participantes et de participants jusqu'à ce que chaque pays y soit représenté.

Sur la photo : Le ministre Yves-François Blanchet et l'enseignant Jean-François Léonard entourent deux futurs participants : Chantal Amstad et Jérémie Levasseur

- 30 -

Source : Mélissa Gosselin, conseillère en communication
Tél. : 819 758-6401 poste 2408 Courriel : gosselin.melissa@cegepvicto.ca

Information : Jean-François Léonard, enseignant en politique
Tél. : 819 758-6401 poste 2553 Courriel : leonard.jeanfrancois@cegepvicto.ca

 

< Retour à la liste des nouvelles

Soyez à l'affût ! Exemple d'infolettre
Cégep de Victoriaville
475, rue Notre-Dame Est
Victoriaville (Québec) G6P 4B3

Téléphone : 819 758-6401

Courriel : information @ cgpvicto.qc.ca
Site web : www.cgpvicto.qc.ca

Date d'impression : vendredi 24 novembre 2017
© Cégep de Victoriaville 2010 - 2017  |  Plan du site  |  Confidentialité  |  Réalisation Vertisoft Partager cette page