Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Communiqués de presse > Un troisième ouvrage pour l'étudiante Nathalie Bellerose-Hamel 23 avril 2014

Un troisième ouvrage pour l'étudiante Nathalie Bellerose-Hamel

Nathalie Bellerose-Hamel (avril 2014)Victoriaville, le 23 avril 2014 – Nathalie Bellerose-Hamel, finissante en Techniques d’éducation spécialisée au Cégep de Victoriaville, a lancé aujourd’hui, entourée de ses collègues étudiants et de membres du personnel, son troisième ouvrage intitulé « L’imperfection parfaite ». Après avoir signé « L’amour poing final » et « Un pas à la Foi », deux autobiographies parues aux éditions Première chance, voilà qu’elle revient à la charge avec une fiction de type suspense.

Âgée de 28 ans, la jeune auteure a un impressionnant parcours derrière elle.  Un bout de vie où les drames, les dépendances et la violence ont miné sa confiance et ont eu raison de son amour propre, de son estime, de son identité. Puis, après des années de recherches et de travail sur elle-même, Nathalie a vu la lumière commencer à briller.  « Quand on rencontre Nathalie, c’est difficile de s’imaginer qu’elle a vécu une enfance malheureuse. Elle est aujourd’hui débordante d’énergie » a tenu à mentionner madame Louise Grondines, bibliothécaire au Cégep de Victoriaville. Son troisième livre est d’ailleurs tout à son image. Alors que ses deux premiers ouvrages étaient inspirés de faits vécus, « L’imperfection parfaite », publiée aux éditions de l’Apothéose, est une histoire inventée de toutes pièces. L’auteure s’amuse à dire qu’il s’agit d’un mélange de Patrick Sénécal, avec un peu de Cinquante nuances de Grey et bien sûr de Nathalie Bellerose-Hamel.

L’histoire tourne autour de Mathieu, un player macho en mal d’amour. Ce dernier fera la rencontre avec Soi dans ce suspense spirituel qui vous emmènera  hors de tout doute dans l’univers surnaturel de l’évolution terrestre au travers la guérison, le pardon, l’acceptation, ouvrant ainsi des portes sur un monde invisible encore inconnu jusqu’à présent. Guidé par des visions et par un vieux sage fêlé, le personnage principal connaîtra la vérité sur ses plus profondes souffrances et entamera une quête à l’intérieur de son âme.

Bien qu’il s’agisse d’un roman, l’auteure tient à préciser qu’elle n’écrit pas seulement dans le but de divertir. « J’écris toujours pour que le lecteur en retire quelque chose », a-t-elle mentionné. Dans ce roman tumultueux et révélateur, elle souhaite que le lecteur vive des émotions intenses et qu’il se connecte avec ses propres questionnements, ses propres barrières, ses propres démons intérieurs.

Le Cégep de Victoriaville est fier de compter cette jeune auteure parmi ses élèves. Elle fait partie de la première cohorte d’élèves en Techniques d’éducation spécialisée qui diplômera cet automne. Pour le directeur des études, monsieur Christian Héon, ce que Nathalie a réalisé est exceptionnel. « La rédaction demande beaucoup de discipline et de rigueur et les études collégiales sont très exigeantes. Elle a réussi avec brio à combiner sa passion, l’écriture, et ses études. Bravo! » a-t-il tenu à ajouter.

En plus de terminer son DEC en éducation spécialisée, Nathalie Bellerose-Hamel est à compléter une attestation d’études collégiales en intervention en zoothérapie au Cégep de St-Hyacinthe. Elle est également intervenante chez Répit-Jeunesse. Jeune femme créative et passionnée, nul doute qu’elle signera un quatrième ouvrage éventuellement.

-30 -

 

Source :          
Mélissa Gosselin, conseillère en communication
Courriel : gosselin.melissa@cegepvicto.ca
Tél. :819 758-6401, poste 2408 

 

< Retour à la liste des nouvelles

Soyez à l'affût ! Exemple d'infolettre
Cégep de Victoriaville
475, rue Notre-Dame Est
Victoriaville (Québec) G6P 4B3

Téléphone : 819 758-6401

Courriel : information @ cgpvicto.qc.ca
Site web : www.cgpvicto.qc.ca

Date d'impression : mercredi 26 juillet 2017
© Cégep de Victoriaville 2010 - 2017  |  Plan du site  |  Confidentialité  |  Réalisation Vertisoft Partager cette page