Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Communiqués de presse > Un seigle hâtif pour favoriser le semis direct en agriculture bio 27 juin 2014

Un seigle hâtif pour favoriser le semis direct en agriculture bio

CETAB + SeigleVictoriaville, le 27 juin 2014 – Le semis direct, cette pratique vertueuse visant à éviter la perturbation du sol, s’intègre encore difficilement à l’agriculture biologique. La raison : la gestion des mauvaises herbes. Or, une avenue prometteuse pratiquée aux États-Unis pourrait propulser l’agriculture biologique vers le semis direct. Cette nouvelle façon de faire consiste à implanter un engrais vert de seigle à l’automne et de le détruire au printemps suivant à l’aide d’un rouleau-crêpeur. Le roulage du seigle forme un paillis végétal au travers duquel un semis réalisé lors du même passage est effectué. Outre la répression des mauvaises herbes, l’emploi des cultures de couverture comme le seigle apporte de la matière organique. Seul bémol : le seigle disponible est mal adapté au printemps québécois. Ainsi, démarrant à pas de tortue, il se détruit tardivement retardant la course aux semis.

Pour pallier cette réalité, le CETAB +, avec la collaboration  du Dr André Comeau s’évertue à créer une lignée de seigle hâtif et compétitif produisant une grande biomasse. En 2013, plus de 200 000 plants de seigle d’origines internationales ont été mis en terre au CETAB+ en prévision d’une sélection.  Éminent généticien, André Comeau vise deux cycles de sélection afin qu’émerge une lignée hâtive de seigle adaptée au besoin des agriculteurs biologiques québécois.

Les critères de sélection se basent sur certaines caractéristiques, dont la maturité, la biomasse, le synchronisme de la maturité au tallage, le démarrage rapide au printemps, la performance des racines en plus du taux de mortalité suivant le passage du rouleau-crêpeur.

Ce projet de recherche financé en partie par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) offrira, à terme, un seigle hâtif permettant une compétition agressive aux plantes nuisibles favorisant le semis direct en agriculture biologique. Pour le CETAB+, il s’agit d’un premier projet en sélection céréalière, un secteur qu’il veut développer dans les prochaines années.

Pour plus d’information, vous pouvez communiquer avec Denis Lafrance, chargé de projet au 819.758.6401, poste 2776 ou par courriel denis.lafrance@cetab.org.

-30-

Source : Serge Préfontaine, directeur du CETAB +
Tél. : 819 758-6401, poste 2408 | gosselin.melissa@cegepvicto.ca

< Retour à la liste des nouvelles

Soyez à l'affût ! Exemple d'infolettre
Cégep de Victoriaville
475, rue Notre-Dame Est
Victoriaville (Québec) G6P 4B3

Téléphone : 819 758-6401

Courriel : information @ cgpvicto.qc.ca
Site web : www.cgpvicto.qc.ca

Date d'impression : mercredi 13 décembre 2017
© Cégep de Victoriaville 2010 - 2017  |  Plan du site  |  Confidentialité  |  Réalisation Vertisoft Partager cette page