Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Communiqués de presse > Partenariat entre le Cégep de Victoriaville et la Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke 25 février 2014

Partenariat entre le Cégep de Victoriaville et la Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke

Victoriaville, le 25 février 2014 – Le Cégep de Victoriaville est heureux d’annoncer aujourd’hui la consolidation d’un partenariat entre son Département d’informatique et la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke (UdeS). Cette collaboration est rendue possible grâce au Programme de collaboration université-collèges (PCUC) de l’UdeS dont l'objectif est de permettre aux étudiants de se développer dans l'action et d'enrichir leur formation par le biais de projets concrets, réels et collaboratifs interordres.

Ce programme vise à créer des liens entre les étudiants, les chercheurs et les professeurs de l'Université de Sherbrooke et les enseignants et les étudiants des collèges et d'autres institutions postsecondaires. Ces liens permettent l'accès à des expertises, ainsi qu'à des équipements ou des installations qui seraient non disponibles dans les institutions participantes. Mentionnons que le programme bénéficie d'un financement octroyé en 2009 du gouvernement du Québec pour mettre en place ces collaborations. Pour le directeur général du cégep de Victoriaville, monsieur Vincent Guay : « Les projets qui émanent de ce programme sont de belles occasions d’affirmer la complémentarité des profils de formation collégiale et universitaire. »

Au Cégep de Victoriaville, cette collaboration se traduit par trois projets : CHRONOS, NAO ET NAOCÉPHALE. CHRONOS est une application de réalité virtuelle. Pédalant sur un vélo stationnaire modifié et relié à un ordinateur et à un casque, l’utilisateur est  transporté au beau milieu d’une course du Tour de France en version virtuelle.   L’expérience est saisissante. Fini le temps où l’on pédale devant un mur ou un téléviseur. Maintenant, l’entraînement prend des allures de compétition internationale. 

Le projet NAO, quant à lui, met en vedette un charmant petit robot humanoïde blanc et orangé. Il possède de nombreuses capacités : il parle, entend, et marche. Il peut même suivre un visage ou un ballon, faire du Tai chi, mais surtout, il peut apprendre. Les projets seront donc nombreux autour de ce nouvel équipement, financé par le Programme de collaboration université-collèges. Au Cégep, NAO sera utilisé dans plusieurs cours du programme en informatique, que ce soit en réseautique, en intelligence artificielle ou avec certains projets particuliers. Le robot est aussi une plateforme d’apprentissage  pour les étudiants en génie électrique et en génie informatique de l’Université de Sherbrooke. La collaboration est d’ailleurs conduite par le professeur Wael Suleiman du Département de génie informatique.

 Enfin, le projet NAOCÉPHALE vient complémenter le projet NAO. NAO étant un robot muni de senseur, il a la possibilité d’apprendre à l’aide d’un réseau de neurones artificiels. Aussi financés par le PCUC, quelques modules du supercalculateur « Mammouth » de l’UdeS sont prêtés au Cégep de Victoriaville. Nommé NAOCÉPHALE, ce nouvel ordinateur très puissant servira à héberger un vaste réseau de neurones artificiels pour les robots NAO tant celui du Cégep que celui de l’UdeS. Ce cerveau artificiel est donc partagé par les deux robots. Ainsi, lorsque l’un des robots apprend à lire, son jumeau apprend à lire également. Les possibilités sont donc infinies pour le robot NAO et son cerveau NAOCÉPHALE.   

De tels projets sont très bénéfiques tant pour les étudiants que pour les institutions concernées comme le précise monsieur Roch Lefebvre, vice-doyen à la formation de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke : « Ces projets intégrateurs, réalisés dans une collaboration concrète et complémentaire, sont un gage de succès autant pour le développement des compétences de nos étudiants que pour le maillage de nos institutions afin d’encore mieux supporter l’innovation sur laquelle va se baser notre société de demain. »

L’enseignant en informatique du cégep de Victoriaville, Jean-Sébastien Dessureault, mentionne qu’un tel partenariat interordres n’a pas de prix pour ses étudiants : « Le Programme de collaboration université-collèges permet à mes étudiants de réaliser des projets de grande envergure au sein d’une équipe multidisciplinaire. Les rencontres, les échanges et le travail commun avec les étudiants de l’Université de Sherbrooke sont une grande source de motivation et de gratification pour eux. »

 En terminant, les personnes qui souhaitent intégrer le programme Techniques de l’informatique l’automne prochain doivent faire leur demande d’admission en ligne au Service régional d’admission au collégial de Québec (SRACQ) avant le 1er mars. L’an dernier le programme avait reçu 34 demandes d’admission au 1er tour, un excellent résultat.

-30 - 

Source :              

Mélissa Gosselin, conseillère en communication
Cégep de Victoriaville 
Courriel : gosselin.melissa@cegepvicto.ca

Information :    
Jean-Sébastien Dessureault, enseignant en informatique
Cégep de Victoriaville  
Courriel :dessureault.jean-sebastien@cegepvicto.ca

Evelyne Carbonneau, coordonnatrice
Programme de collaboration université-collèges de l’UdeS
Courriel : Evelyne.Carbonneau@USherbrooke.ca

Informatique et UdeSNAO - Informatique et UdeS

< Retour à la liste des nouvelles

Soyez à l'affût ! Exemple d'infolettre
Cégep de Victoriaville
475, rue Notre-Dame Est
Victoriaville (Québec) G6P 4B3

Téléphone : 819 758-6401

Courriel : information @ cgpvicto.qc.ca
Site web : www.cgpvicto.qc.ca

Date d'impression : mercredi 13 décembre 2017
© Cégep de Victoriaville 2010 - 2017  |  Plan du site  |  Confidentialité  |  Réalisation Vertisoft Partager cette page