Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > Communiqués de presse > Le projet de renaturalisation des bandes riveraines fait des « petits » 5 juin 2012

Le projet de renaturalisation des bandes riveraines fait des « petits »

Conférence de presse_Bandes riveraines ( juin 2012)Victoriaville, le 25 mai 2012 - Dans le cadre de leurs cours, des élèves du Cégep de Victoriaville provenant de trois programmes d'études sont appelés à analyser, comprendre, questionner et travailler « pour et avec » les propriétaires riverains de la région en milieu agricole et urbain. Ces travaux sont effectués dans le but d'améliorer la qualité de l'eau de la rivière Nicolet et pouvoir y réintroduire ses usages traditionnels tels que la pêche et la baignade, tout en prévenant l'érosion des berges et la prolifération des algues bleues.

Depuis les trois dernières années, les bandes riveraines de la Ville de Victoriaville sont parcourues, à raison de 30 km/an, par des élèves du programme de sciences humaines dans le cadre du cours Espace québécois et méthodologie. Dès l'automne prochain, des étudiants du programme de sciences de la nature, ainsi que ceux du programme de gestion et exploitation d'entreprise agricole (GEEA), apporteront eux aussi leur expertise au projet et réaliseront des travaux pratiques sur les berges dans le cadre des cours Évolution et diversité du vivant et Conservation des sols.

L'objectif initial étant de cibler les problématiques environnementales prioritaires concernant les bandes riveraines de la ville de Victoriaville, le projet s'étendra à partir de l'an prochain au-delà des frontières de la ville, c'est-à-dire jusqu'aux municipalités avoisinantes, puisque les enseignants ont compris l'importance de travailler aussi en amont du bassin-versant. Les propriétaires de ces bandes riveraines se verront remettre des dépliants pour les sensibiliser à l'importance de protéger les berges pour préserver la santé des cours d'eau, puis les intéressés seront approchés pour un accompagnement possible dans les différentes étapes menant à une renaturalisation des berges.

Plusieurs partenaires composent le noyau de ce projet, citons entre autres le Club agro-environnemental des Bois-Francs, l'organisme de gestion de la rivière Nicolet par bassin versant COPERNIC, le Réseau des collèges riverains - Complices en environnement ainsi que le Service de l'environnement de la ville de Victoriaville.

Pour tout renseignement concernant ce dossier, vous pouvez contacter le responsable du projet Jean-François Léonard par téléphone au 819-758-6401 (poste 2553) ou par courriel à leonard.jeanfrancois@cgpvicto.qc.ca.

Source :
Paule Dion, conseillère pédagogique au développement durable
Tél. : 819 758-6401, poste 2471
Courriel : dion.paule@cgpvicto.qc.ca

Sur la photo du haut
Manon Couture, chargée de projet chez COPERNIC, Martin et Guillaume Vachon, producteurs agricoles, Julie Bellemare, enseignante en biologie, Jean-François Léonard, enseignant en sciences humaines, Paule Dion, conseillère pédagogique en développement durable, Denis La France, enseignant en agriculture, Daniel Forget, ex-écoconseiller du Cégep de Victoriaville et Carline Ghazal, coordonnatrice du développement durable à la Ville de Victoriaville

Conférence de presse_Bandes riveraines ( juin 2012) (02)Conférence de presse_Bandes riveraines ( juin 2012) (02)Conférence de presse_Bandes riveraines ( juin 2012) (03)

< Retour à la liste des nouvelles

Soyez à l'affût ! Exemple d'infolettre
Cégep de Victoriaville
475, rue Notre-Dame Est
Victoriaville (Québec) G6P 4B3

Téléphone : 819 758-6401

Courriel : information @ cgpvicto.qc.ca
Site web : www.cgpvicto.qc.ca

Date d'impression : samedi 1 octobre 2016
© Cégep de Victoriaville 2010 - 2016  |  Plan du site  |  Confidentialité  |  Réalisation Vertisoft Partager cette page